Contact Port : 06.17.98.46.81 Fax : 01.45.78.06.20 Port :06.17.98.46.81 Fax :01.45.78.06.20 9h - 19h du lundi au vendredi
Uniquement sur rendez-vous

Rappel Gratuit

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Le salarié peut-il démissionner puis se rétracter?

Le salarié peut-il démissionner puis se rétracter?

Le 15 décembre 2014
Le salarié peut-il démissionner puis se rétracter?
Le salarié peut revenir sur sa démission si celle-ci n'a pas été effectuée de façon libre et réfléchie, à condition de le faire rapidement.

Quand un salarié démissionne, il peut ensuite réfléchir et regretter sa décision de quitter son Entreprise.

La rétractation d’une démission est-elle juridiquement admise ?

 

En principe, la démission est effectuée par écrit pour des raisons de preuve. La convention collective peut imposer cet écrit comme condition de validité : par lettre recommandée ou lettre remise contre décharge.

 

La démission est par principe irrévocable et votre employeur n’est pas tenu d’accepter votre rétraction.

 

Toutefois, la démission devant être claire et non équivoque de mettre fin à son contrat de travail, 

La jurisprudence indique qu’une démission prise sous l’emprise de la colère, sous le coup de l’émotion, ou faisant suite à des pressions exercées par l’employeur n’est pas claire et non équivoque.

 

Attention, pour être valable, la rétractation ne doit pas être tardive.

La jurisprudence considère que le délai de rétractation qui intervient dans les 8 jours est recevable et l’employeur doit réintégrer son salarié.

 

Si l’employeur refuse de réintégrer le salarié, ce dernier devra alors saisir le Conseil des Prud’hommes pour demander la requalification de sa démission en licenciement pour motif économique ou personnel ou en prise d’acte.

 

N’hésitez pas à prendre attache avec notre Cabinet pour rédiger la lettre de rétractation.

t